Les recherches menées par le département de science informatique de l’université de Bristol au Royaume-Uni, pourraient changer la façon dont nous visualisons et nous interagissons avec les objets virtuels en trois dimensions.

Cette nouvelle technologie pourrait, par exemple, permettre aux chirurgiens d’explorer en 3D les résultats d’un scanner, en leur permettant de ressentir les organes internes comme si ils étaient bien réels.

Lire La Suite Sur Actinnovation