Il revient et il est encore plus puissant qu’avant. L’accélérateur de particules de l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN) a enfin rouvert dimanche, après deux ans de travaux. À 10h41, un faisceau de protons a fait le tour de l’anneau dans un sens, puis, à 12h27, en sens inverse. Sa rénovation devrait lui permettre d’explorer de nouveaux territoires de la physique, la matière noire par exemple ou encore l’antimatière.

Lire La Suite Sur Europe 1