L’analyse des codes sources de la société italienne Hacking Team se poursuit, notamment en ce qui concerne RCS (Remote Control System), leur malware installable à distance.

Un chercheur en sécurité employé par Trend Micro, a déterminé que Hacking Team utilisait un rootkit pour le bios UEFI () afin de rendre persistant leur agent RCS.

Lire La Suite Sur Korben