La symbiose entre biologie et électronique est un des doux rêves del’humanité… Concrètement, il nous faut encore comprendre comment créer des circuits assez souples pour se transformer, se mouvoir et se déplacer au rythme de notre corps. Une équipe de l’Université de Dallas, Texas, semble avoir résolu ce problème !

Lire La Suite Sur Gizmodo