tennis

Les chercheurs de l’université de Stanford, en partenariat avec Google, ont mis en ligne un projet à base de Python, baptisé Neuraltalk qui permet à un réseau neuronal d’apprendre à décrire des images avec des phrases. En gros le réseau neuronal se nourrit d’abord de photos accompagnées de descriptions textuelles et est capable de déterminer les objets ou êtres vivants présents sur les photos, leurs caractéristiques et les interactions qu’il y a entre eux.